Municipales

C’est quoi le développement durable ? Où en est-on sur cette question à Enghien ?

C’est quoi le développement durable ?

Définition : Une conception de la croissance économique qui s’inscrit dans une perspective de long terme et qui intègre des contraintes liées à l’environnement et au fonctionnement de la société. Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. (source Wikipédia)

Qu’est-ce que l’agenda 2021 ?

Il s’agit d’un Plan d’action pour le 21ème siècle adopté en 1992 par 120 chefs d’États lors du Sommet de la Terre de Rio. Ce plan concerne les collectivités territoriales, c’est-à-dire régions, départements, communes ainsi que les établissements publics tels que les communautés de commune ou les communautés d’agglomération. Les acteurs territoriaux se sont saisis des enjeux du développement durable, en s’engageant dans des démarches qui ont pu prendre la forme d’Agendas 21 locaux.

Ces acteurs ont pu ainsi construire ou conforter des méthodes et bénéficier de retours d’expérience de leurs pairs, acteurs engagés, notamment sur les éléments essentiels des démarches vers la durabilité : participation, transparence, pilotage ouvert, transversalité, évaluation participative, au service d’une amélioration continue de leur projet.

Qu’est-ce que l’agenda 2030 ?

En septembre 2015, les 193 États membres de l’ONU ont adopté « Transformez notre monde : le programme de développement durable à l’horizon 2030 ». L’agenda 2030 constitue un cadre stratégique qui va permettre de faciliter la mise en œuvre de la transition écologique et solidaire de la France. Il a été élaboré de manière concertée, avec les parties prenantes, dont les représentants des autorités locales et régionales et les acteurs économiques.

L’agenda 2030 considère l’ensemble des parties prenantes locales, entrepreneuriales, syndicales, citoyennes, administratives, comme étant liées dans la réussite de sa mise en œuvre. Les partenariats entre acteurs sont la clé de voûte de ce programme de transformation, en ce qu’il permet une nouvelle approche dans les modes de faire et les collaborations.

Les 17 objectifs de développement durable, établis par l’Organisation des Nations Unies, forment le cœur de l’agenda 2030. Ces objectifs de transformation globale de la société proposent une nouvelle feuille de route universelle en vue de relever les défis mondiaux liés aux changements climatiques, à la préservation des ressources naturelles, à des dynamiques de développement responsable tant dans ses modes de production que de consommation, à l’accès à tous aux biens et services essentiels, à la solidarité territoriale et intergénérationnelle.

Nouvelle feuille de route de la France pour l’agenda 2030

En France, le ministère de la transition écologique et solidaire a édité, le 20 septembre 2019, une nouvelle feuille de route pour la mise en œuvre des objectifs de développement durable, fixant le cap pour « une France entreprenante, solidaire et écologique ». Cette nouvelle feuille de route propose d’accélérer les trajectoires de progrès vers un modèle plus prospère, plus inclusif et plus respectueux de l’environnement afin d’être au rendez-vous des objectifs de développement durable de 2030.

L’agenda 2030 étant l’affaire de tous, une communauté d’environs 300 acteurs publics et privés (parlementaires, ministères, entreprises, associations, collectivités territoriales, syndicats et chercheurs) ont collaboré pendant 1 an à la rédaction de cette nouvelle feuille de route.

En résumé, chronologies des événements

  • 1992 : Plan d’action pour le 21ème siècle (Agenda 21) adopté par 120 chefs d’États lors du Sommet de la Terre de Rio
  • 2015 : 193 États membres de l’ONU adoptant « Transformez notre monde : le programme de développement durable à l’horizon 2030 » (Agenda 2030)
  • 2019 : Le ministère de la transition écologique et solidaire met en place une nouvelle feuille de route afin d’accélérer les trajectoires de progrès en matière de développement durable

Où en est t-on sur cette question à Enghien?

Quelle information disponible à destination des enghiennois·e·s ?

2 principaux supports d’information, à destination des habitant·e·s, font état du sujet :

  1. Le site internet de la ville
  2. le livret développement durable 2019

Nous avons listés les éléments d’information que nous avons pu relever :

  • En termes de fonctionnement
    • Une consultation avec les habitants et 5 ateliers de travail collaboratif avec des partenaires publics et privés

Remarque : Nous n’avons pas trouvé les comptes-rendus de ces consultations et n’avons pu prendre connaissance de leur teneur

  • En termes de supports
    • 1 agenda 21 a été élaboré
    • Un agenda 21 saison 2 est en cours et il comporte 25 engagements
    • Deux générations d’agenda 21 junior ont été produites ; le premier en 2012 et le second en 2017. L’agenda junior 2017, consultable sur le site, comporte 30 actions.

Remarques : Les informations disponibles sont pauvres en détail et de nombreuses questions demeurent.

Agenda 21 : Quel est le calendrier initial de l’agenda 1 ? A quel moment intervient la saison 2 de l’agenda 21 ? Est-ce un second agenda ? Remplace-t-il le 1er agenda ? Depuis quand est-il en œuvre ? Quelles en sont les mesures ? Quel en est le calendrier de mise en œuvre ? Où peut-on le consulter ?

Agenda 21 junior : L’agenda de 2012 n’est pas joint. Quelles actions comporte-t-il ? Quel est leur niveau de réalisation ? Faut-il considérer que celui de 2017 annule et remplace l’agenda 2012 ? Quels sont les états d’avancements de l’agenda junior 2017 ?

  • En termes d’avancement
    • 86% des actions de l’agenda 21 auraient été réalisées
    • 70% des 27 actions de l’agenda 21 junior auraient été engagées et 50% des actions de l’agenda 21 global seraient également engagées

Remarques :

En l’absence d’indicateurs de suivi, nous ne savons pas à quoi correspondent les 86% de réalisation de l’agenda 21. Nous ne savons pas non plus où en est l’agenda 21 saison 2.

En conclusion

En l’absence de feuille de route partagée « développement durable pour Enghien » qui nous permettrait d’avoir une idée claire et précise des axes de développement travaillés par la ville à horizon 2030 et plus,

En l’absence d’états initiaux, bilans ou diagnostics établis pour aider à préciser les choix stratégiques développés (qualité de l’air dans la ville, bilan énergétique de la commune, bilans sonores…),

En l’absence de poste développement durable dédié dans le budget,

Au regard de l’agenda 21 version 2009 qui fait état de 18 engagements et d’actions « pour aller plus loin » sans aucune obligation de résultat et sans en préciser le calendrier,

Et en considérant que la mise en place d’une politique de développement durable a commencé en 2006 à Enghien,

Nous estimons que le bilan de la politique de développement durable en vigueur à Enghien est nettement insuffisant en raison notamment du manque de stratégie et d’implication des pouvoirs publics locaux en place, du manque d’information et de transparence sur cette question, du manque de volonté de co-construire avec les enghiennois·e·s et qu’en réponse aux enjeux environnementaux et sociaux, il convient de bâtir une feuille de route ambitieuse pour notre ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.